Jésus-Christ Fils du Père dans l’Esprit. Esquisses et Jalons de Christologie trinitaire chez Yves Congar

VIEIRA Hyacinthe

  • Codice EAN/ISBN: 978-88-213-1390-5
  • Num. Collana: 72
  • Collana: Nuova Biblioteca di Scienze Religiose
  • Anno di pubblicazione: 2021
  • Pagine: 338
PDF-LAS
23.00 11.99
Cartaceo
23.00 19.55
Svuota

Voici un livre qui traite du cœur de la foi chrétienne, des deux foyers de l’ellipse qui constitue la théologie chrétienne : le Christ et la Trinité. Qui est Jésus-Christ, que nous révèle-t-il de Dieu, comment comprendre le salut qu’il nous offre ? Quoi de plus central ? Quoi de plus simple aussi, semble-t-il ? Pourtant des siècles de théologie, de prédication et de catéchèse ont centré le discours chrétien sur Jésus Christ comme Dieu-incarné, Homme-Dieu, en laissant dans l’ombre l’affirmation plus profonde et plus précise selon laquelle il est le Fils incarné du Père et l’Oint dans l’Esprit. C’est le premier accès au Christ que nous donne l’Écriture, c’est la première expression qu’en offrira la regula fidei. L’identité plénière du Christ est donc inséparable de la Trinité, qui en constitue l’horizon ; et, par ce fait même, la personne du Christ donne accès à la vie Trinitaire. Telle est la thèse que déploie Hyacinthe Vieira à partir de l’œuvre de Yves Congar, en recueillant ainsi la participation du théologien dominicain au tournant christologique et trinitaire du XXe siècle, qui fait de cette période sans doute le troisième grand sommet de l’histoire de la compréhension du Christ et de la Trinité, après la mise en place des notions christologiques et trinitaires des IIe-Ve siècles par les Pères et leur maturation et systématisation par la grande scolastique des XIIe-XIIIe siècles.
Il est réjouissant que Yves Congar soit ainsi redécouvert, non seulement pour son ecclésiologie ou sa pneumatologie (ou sa christologie pneumatologique), mais comme un théologien qui offre des jalons pour une christologie et une théologie trinitaire plus plénières. L’œuvre du grand dominicain manifeste ainsi une réelle systématicité, même si ces thèmes sont chez lui parfois esquissés plutôt qu’entièrement déployés. Il est réjouissant aussi que Hyacinthe Vieira soit parvenu à articuler la christologie trinitaire de Congar et des christologies issues du continent africain, sans tomber dans une simple juxtaposition, à partir de la centralité de la catégorie de relation dans ces différentes approches du mystère du Christ.